Toutes Les News

Flash Info

  • Journée mondiale 2017 : Merci à tous pour votre mobilisation !
  • France Alzheimer Réunion fête ses 20 ans « France Alzheimer Réunion fête ses 20 ans. Retour en images s... »
  • Les Maisons Coeur Alzheimer du Port et de Sainte-Marie : des espaces dédiés aux aidants « Les Maisons Coeur Alzheimer sont des lieux d’accueil, d’écou... »
  • Journée mondiale 2017 : avec Marie-Alice Sinaman, mobilisons-nous ! « La Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer (21 septembre)... »
  • Inscrivez-vous à la Journée sportive du 24 septembre 2017
  • Le Président de l'Union en visite à La Réunion « Joël Jaouen, le Président national de l'Union des associatio... »
  • Journée Mondiale Alzheimer 2016
  • La parole aux personnes malades
  • Une soirée d'exception
  • Le Mot de la Présidente
  • Participez à la soirée de gala du 21 mai au MOCA
  • Stratégie européenne de lutte contre la maladie d'Alzheimer : Mobilisons-nous !
  • Avant d'oublier...
  • Journée Mondiale Alzheimer 2015 : Demandez le programme !
  • Bilan de la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Devenez quêteurs bénévoles pour la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Un sondage inédit donne la parole aux personnes malades
  • Journée Mondiale 2015 : marchez pour Alzheimer le 20 septembre à l'Etang Salé
  • Des mots pour Alzheimer
  • Suzelle Lebihan, promue Chevalier de la Légion d'honneur

Les symptômes comportementaux

alzheimerEtre atteint d'une maladie d'Alzheimer agit sur l'humeur et le comportement de la personne avec plus ou moins d'intensité.

La maladie peut entraîner :

- des troubles affectifs et émotionnels comme la dépression, l'anxiété, , l'apathie ou l'exaltation de l'humeur ;
- des troubles du comportement comme l'agitation, l'agressivité ou l'instabilité psychomotrice.

Les troubles affectifs et émotionnels

L'anxiété

Il s'agit d'un état d'alerte, de tension psychologique et somatique, souvent en rapport avec un sentiment désagréable de peur ou d'inquiétude. Par exemple, la personne malade exprime des préoccupations jusqu'alors non manifestes en ce qui concerne : ses finances, son avenir, sa santé ou évoque des craintes au sujet d'évènements et d'activités jusqu'alors non stressants.

L'apathie

Elle est définie comme une perte ou une baisse de la motivation comparativement à l'état antérieur de la personne malade. L'apathie se manifeste par une perte d'autonomie, une perte d'intérêt ou un émoussement des émotions

L'irritabilité - L'instabilité de l'humeur

Il s'agit d'une disposition à se mettre en colère facilement. Par exemple, la personne malade va avoir de brusques accès de colère ou mal supporter un retard ou de l'attente.

L'euphorie

On parle d'euphorie quand il nous semble que la personne malade est trop joyeuse sans aucune raison, trouve drôle des choses que les autres ne trouvent pas drôles, a un sens de l'humour puéril, a tendance à rire sottement ou de façon déplacée.

La dépression

Elle est définie par la tristesse, le pessimisme et la dévalorisation. Par exemple, la personne malade pleure, exprime des idées de découragement, dit qu'il n'y a pas d'avenir ou qu'elle est un fardeau pour sa famille évoque le désir de mourir.


Les troubles du comportement

L'agressivité - L'agitation

L'agressivité se manifeste par la violence des paroles et des gestes, par le refus de manger, de se laver, de se recoucher la nuit. C'est souvent une réaction de peur, un sentiment de menace mais aussi de révolte, un instinct de survie.

Le comportement moteur aberrant

Sous ce terme, on regroupe les comportements d'errance, de vérification, d'une activité répétitive ou excessive, de déambulation sans but apparent ou dans un but inapproprié.

Les troubles du sommeil et de l'alimentation

Insomnie, inversion du rythme jour-nuit, problèmes d'endormissement font partie des troubles qui peuvent altérer le sommeil. Perte d'appétit, changements des habitudes alimentaires, baisse du poids de la personne malade concernent les troubles de l'alimentation.

La désinhibition

C'est une perte des interdits qui engendre un comportement et/ou un langage inadaptés, gênant socialement. Par exemple, aborder des inconnus dans la rue, réagir d'une manière brutale et excessive à une interpellation de l'entourage.

Les idées délirantes et hallucinations

Les idées délirantes sont des pensées, des jugements, un ressenti, en dehors de la réalité. Par exemple, la personne malade insiste sur le fait que des gens essaient de lui faire du mal ou de la voler. Les hallucinations sont des perceptions ou des interprétations erronées de l'environnement. Il peut s'agir d'illusions visuelles ou auditives, d'hallucinations sensorielles ou amnésiques.

Pour en savoir plus : www.francealzheimer.org

Derniers articles

France Alzheimer Réunion fête ses 20 ans. Retour en images sur 20 années de mobilisation au service des familles de malades Alzheimer, et de lutte con... (lire)

Rechercher sur le site


Tous les mots