Toutes Les News

Flash Info

  • Journée mondiale 2017 : avec Marie-Alice Sinaman, mobilisons-nous ! « La Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer (21 septembre)... »
  • Inscrivez-vous à la Journée sportive du 24 septembre 2017
  • Les Maisons Coeur Alzheimer du Port et de Sainte-Marie : des espaces dédiés aux aidants « Les Maisons Coeur Alzheimer sont des lieux d’accueil, d’écou... »
  • Le Président de l'Union en visite à La Réunion « Joël Jaouen, le Président national de l'Union des associatio... »
  • Journée Mondiale Alzheimer 2016
  • La parole aux personnes malades
  • Une soirée d'exception
  • Le Mot de la Présidente
  • Participez à la soirée de gala du 21 mai au MOCA
  • Stratégie européenne de lutte contre la maladie d'Alzheimer : Mobilisons-nous !
  • Avant d'oublier...
  • Bilan de la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Un sondage inédit donne la parole aux personnes malades
  • Journée Mondiale 2015 : marchez pour Alzheimer le 20 septembre à l'Etang Salé
  • Journée Mondiale Alzheimer 2015 : Demandez le programme !
  • Devenez quêteurs bénévoles pour la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Des mots pour Alzheimer
  • Suzelle Lebihan, promue Chevalier de la Légion d'honneur
  • Participez à notre soirée de gala du 30 mai 2015 !
  • La soirée de gala du 30 mai 2015 en images

Daniel Honoré, parrain de France Alzheimer Réunion

Daniel Honoré« Croyez que je mesure le grand honneur qui m'est fait d'être le parrain d'une si importante association. Je remercie la présidente et tous les membres de cette association du fond du cœur.


On m'a demandé d'expliquer pourquoi j'ai accepté cet honneur et c'est ce que je vais tenter de faire. Pour cela, si vous me le permettez, je vais évoquer le souvenir de quelqu'un que j'ai connu et qui a été victime d'une certaine maladie dont je tairai le nom pour le moment.


Il s'appelait Albert. Il était mon ami. Pendant longtemps j'ai eu la chance de profiter de sa présence à mes côtés, les jeudis, jours de congé scolaire. Pendant longtemps j'ai partagé avec lui sa joie de vivre, le plaisir qu'il trouvait à chevaucher en rêve auprès des héros de westerns, à travers les grandes plaines désertiques de l'ouest américain.

Pendant longtemps j'ai apprécié ses leçons d'initiation à un art martial, leçons au cours desquelles il aurait souhaité que je pusse laisser éclater les qualités de ma part asiatique, hélas ! Pendant longtemps j'ai pu goûter l'écriture de ses souvenirs d'enfant, si frais, si purs, si riches ! Ah ! Les souvenirs d'Albert du temps « lontan » ! Est-ce parce qu'ils étaient justement si frais, si purs, si riches que la Traîtresse, la Sournoise les a tous voulus pour elle et uniquement pour elle ?
Il s'appelait Albert. Il était mon ami. Oui, un jour la Traîtresse s'est immiscée entre lui et sa femme, entre lui et ses enfants et petits-enfants, entre lui et ses amis si nombreux, si attachés à sa simplicité et à sa fidélité, entre nous. La Sournoise, sans doute jalouse du partage dont tout l'entourage d'Albert aimait la jouissance, s'est montrée égoïste et sans cœur ! Et c'est ainsi que notre ami n'a pu terminer l'œuvre qu'il avait commencée, ce qui nous a tous laissés sur notre faim.


Cette Traîtresse, dont je tairai encore le nom comme pour obéir aux croyances populaires de mes ancêtres qui interdisaient de nommer le malheur, cette Traîtresse semble dotée d'une soif inextinguible et elle frappe à l'aveuglette. Elle sème la peur et jouit sans scrupule de la terreur que son nom suscite chez beaucoup d'entre nous. Quand donc cela finira-t-il ?


Bravo à ceux qui, pareils aux auteurs de Des Mots Contre l'Oubli s'insurgent contre la tyrannie de la Sournoise et avouent leur désir de la voir reculer. Félicitations à toutes les associations de France et de La Réunion qui s'unissent pour lutter contre les coups de fléau dévastateurs de la Traîtresse et croient en l'espoir de pouvoir un jour effacer ou, au moins, atténuer les effets nocifs de ses attaques.


Encourageons à tout moment et en tout lieu ceux qui, énergiquement ou modestement, apportent leur aide dans le combat contre la Sournoise. Qu'elle n'ait pas le sentiment de devoir toujours remporter une victoire totale et indiscutable ! Tous ensemble formons une immense chaîne de solidarité et essayons de donner aux chercheurs les moyens d'œuvrer pour trouver des parades, les plus simples soient-elles,afin de chasser la peur devant celle que nous allons nommer maintenant pour montrer que déjà, nous ne la craignons plus, la maladie d'Alzheimer ».

Daniel Honoré

 

Derniers articles

La Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer (21 septembre) est un événement majeur. Elle permet de sensibiliser le plus grand nombre à la maladie d’... (lire)
Les Maisons Coeur Alzheimer sont des lieux d’accueil, d’écoute et d’animation au service des malades Alzheimer et les aidants. (lire)

Rechercher sur le site


Tous les mots