Toutes Les News

Flash Info

  • Inscrivez-vous à la Journée sportive du 24 septembre 2017
  • Le Président de l'Union en visite à La Réunion « Joël Jaouen, le Président national de l'Union des associatio... »
  • Journée Mondiale Alzheimer 2016
  • La parole aux personnes malades
  • Une soirée d'exception
  • Le Mot de la Présidente
  • Participez à la soirée de gala du 21 mai au MOCA
  • Stratégie européenne de lutte contre la maladie d'Alzheimer : Mobilisons-nous !
  • Avant d'oublier...
  • Bilan de la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Un sondage inédit donne la parole aux personnes malades
  • Journée Mondiale 2015 : marchez pour Alzheimer le 20 septembre à l'Etang Salé
  • Journée Mondiale Alzheimer 2015 : Demandez le programme !
  • Devenez quêteurs bénévoles pour la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • Des mots pour Alzheimer
  • Suzelle Lebihan, promue Chevalier de la Légion d'honneur
  • Participez à notre soirée de gala du 30 mai 2015 !
  • La soirée de gala du 30 mai 2015 en images
  • Entreprises, devenez partenaires de la Journée Mondiale Alzheimer 2015
  • En attendant Godot - Le Samedi 28 mars à 18h à la salle Don Bosco

Réjoignez notre équipe de bénévoles

Que vous soyez étudiant, salarié, retraité, sans emploi, concerné directement ou non par la maladie d'Alzheimer. Si vous souhaitez donner du temps, faire partager vos connaissances et expériences, rencontrer d'autres personnes, aider ceux que la détresse n'épargne pas et vous sentir utile.

N'hésitez pas, venez rejoindre France Alzheimer Réunion et contribuez ainsi au maintien du confort, de la dignité et de la vie des personnes âgées et de leur famille.

En savoir plus :

Tel : 0262 94 30 20

contact@reunion-alzheimer.org

Visionnez une video sur l'action d'une bénévole

TEMOIGNAGE

Mireille Pastor, bénévole pour partagerMireille Pastor

Toute sa vie, Mireille l'a consacré aux autres. Hier, professeur d'EPS, elle entraînait ses élèves. Plus récemment, elle s'est occupée de sa mère atteinte d'Alzheimer. Depuis quelques années, elle a décidé de transmettre l'expérience qu'elle a vécue, en devenant bénévole à son tour au sein de France Alzheimer Réunion.


Quand sa mère est arrivée à la Réunion, Mireille était loin de s'imaginer qu'elle était atteinte de la maladie d'Alzheimer. C'est ici que le diagnostic est tombé, ici que sa santé s'est dégradée, ici qu'elle a rencontré France Alzheimer Réunion. Grâce au soutien des bénévoles, Mireille a adopté les bons gestes, choisi les mots qui rassurent. «Suzelle m'a expliqué ce qu'il fallait faire. Ne pas s'opposer à ma mère par exemple, » explique-t-elle. Malgré deux aides à domicile, au fur et à mesure de la dégradation de sa santé, la prise en charge est devenue plus lourde. Et puis un jour, le chagrin pour Mireille a pris la place de sa maman."


Quelques années après ce décès, Mireille, aujourd'hui à la retraite, a décidé de transmettre son expérience. « Le souvenir du poids que porte l'aidant m'a poussée à devenir bénévole à mon tour », indique Mireille. Pour aider les autres, elle assure une écoute téléphonique ou se rend dans les familles qu'elle conseille et rassure. « Ce que je transmets surtout c'est qu'il ne faut pas contrarier le malade. Quand quelque chose ne va pas, il faut l'accompagner avec beaucoup de tendresse, ne pas chercher à le raisonner » insiste-t-elle.

Mireille raconte que sa maman, autrefois une femme rompue aux travaux de la campagne, était plutôt réservée et autoritaire. « Quand elle a déclarée la maladie, elle est devenue douce, gentille. Dans cette atmosphère sereine et sécurisante, elle aimait raconter ses souvenirs d'enfance », se souvient-elle émue.

C'est pourquoi, elle rappelle aux aidants que le centre des émotions reste actif malgré la maladie.
Soutenir les familles s'apprend. « On rentre dans les familles. Il faut à la fois être discret et présent, savoir conseiller sur les attitudes à adopter envers le malade et son entourage, informer sur les aides auxquels les malades ou les aidants peuvent prétendre sans se substituer à eux, trouver le juste équilibre. » explique-t-elle.

Pendant les groupes de parole, Mireille aide l'art-thérapeute à s'occuper des malades et s'extasie toujours de leurs oeuvres. « Je me sens utile dans le travail associatif et puis c'est un peu comme une seconde famille. Bien sûr, on s'attache mutuellement les uns aux autres» souligne-t-elle. Et c'est cet échange qui fait battre le coeur de Mireille.

Derniers articles

Joël Jaouen, le Président national de l'Union des associations France Alzheimer en visite à La Réunion Une première dans l'histoire de France Alzheim... (lire)

Rechercher sur le site


Tous les mots